DONNER DES AILES À LA NUIT de MARTINE ROUHART



Martine Rouhart, née à Mons (Belgique) en 1954, aime donner des ailes aux choses, voilà ce qui l'incite à prendre la plume. Elle vient de publier son sixième roman, mais la poésie est son carburant. Elle écrit des "poèmes de l'instant",  des textes brefs qui captent une émotion, une sensation, une image, un souvenir, les petites et grandes choses ordinaires de la vie.

Elle est membre de l’Association des Ecrivains Belges de langue française (AEB), du
Conseil d'Administration de l’AREAW (Association Royale des artistes et écrivains de Wallonie), chroniqueuse littéraire pour l'AREAW, membre de l'Association Charles Plisnier.

Elle collabore à plusieurs revues littéraires, avec des textes et des poèmes : La Revue Générale/ Aura / Le Capital des mots/ Infusion / Lichen/ Setu (magazine bilingue)/ Bleu d'Encre/ Francophonie vivante,...





Donner des ailes à la nuit


Les nuages glissent
derrière la vitre
la pluie glisse
de feuille en feuille
et moi?
je regarde
le temps
glisser
dans la nuit

J'attends l'heure
entre le jour et la nuit
où l'aile du soir
se déploie
pour m'éloigner
sans aller nulle part
emprunter
la pente des rêveries
prendre en marche
le train des pensées
voyageuses

Le noir tombe sur la ville
allume les réverbères
les enseignes lumineuses
et les trottoirs mouillés

Toute la nuit
le vent
a froissé l'air
soupiré
soufflé
tant de pensées
ailées
que je n'ai pas eu besoin
de rêver

Pont entre l'esprit
et l'impalpable
les derniers mots
pensés
absorbés
par le sommeil
affluent souvent
au petit matin
enrichis
par la maturation
de la nuit

Le matin venu
dans la broussaille
des pensées nocturnes
fleurit parfois
un mot une phrase
au goût sucré
de violette


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Chronique: SALVATORE GUCCIARDO a lu LES ÉCRIVAINS NUISENT GRAVEMENT À LA LITTÉRATURE d' ERIC ALLARD

Éric Allard, Les écrivains nuisent gravement à la littérature, Cactus Inébranlable  éditions, Belgique, 2017. Avec son nouveau livre ...